cliquez pour envoyer un e-mail



Historique de la GRAVURE
sur CUIVRE ou ACIER

L'art de graver, c'est-à-dire de représenter des objets par des contours dessinés en creux sur des corps durs et inflexibles, tels que la pierre, le bois, les métaux, remonte à la plus haute antiquité.
Les peuplades primitives, munies d'un silex, gravaient sur l'écorce des arbres des signes bizarres et symboliques, premiers bégayements de la pensée, de l'idée.
D'après de récentes recherches cette pensée s'était exprimée par des traits, des motifs géométriques sur un petit morceau de pierre d'ocre incrusté, découvert en 2000 par un anthropologue Chris Henshilwood dans une grotte d'Afrique du Sud, datant de soixante dix milles ans. C'est «le premier exemple de la capacité de l'homme à penser»
Ces petits motifs seraient-ils les ancêtres de la gravure tracés par l'Homo sapiens , dit l'homme moderne ?
Mais les recherches des paléoanthropologues s'approfondissent et plonge sans cesse dans le temps !

Plus tard, lorsque ces hommes fabriqueront des instruments aigus, ils incisèrent sur des os d'animaux (Chine = carapaces de tortues) et sur la pierre, des figures dont on trouve encore quelques traces. Ainsi , Homère, dans ses poèmes, nous décrit le bouclier d'Achille ornés de scènes de combat et de jeux, l'épée d'Agamemnon dont la poignée et la lame étaient enrichies de filets d'or et d'argent.
Des caractères et ornements hébraïques étaient tracés sur le collier de pierres précieuses du grand prêtre Aaron, frère de Moïse .
Egyptiens, Grecs et Romains nous ont laissé un nombre considérable de sculptures et d'objets variés en cuivre et en métal gravés.

Mais il a fallu de longs siècles pour arriver à multiplier par l'impression les travaux exécutés.
Ce fut l'estampe et la vignette puis la gravure :
La gravure sur bois et la gravure sur métal en creux.
Celle-ci s'exécute sur cuivre rouge ou sur acier. Celui-ci en raison de sa dureté permet de multiplier les tirages d'une planche sans en émousser les travaux.
L'eau forte , remontant au XV ème siècle, est d'un travail plus libre, fort goûtée des peintres auxquels elle offre un mode rapide de traduction surtout au XIX ème siècle. La première gravure fut exécutée par Ludwig Von Siegen qui exécuta le portrait de la princesse Amélie Elisabeth de Hesse.
De l'Allemagne ce procédé se diffusa à la Flandre,   puis à la   France.

Les outils :  
-Le burin losange, le burin carré, l'ébarboir, le grattoir, le compas à repousser...

Les personnalités célèbres 
- Gutenberg, inventeur de l'imprimerie
- Les Estienne, imprimeurs et érudits français
- Dürer, peintre et graveur allemand
- Rembrandt, peintre et graveur hollandais
- Van Dyck, peintre et graveur flamand
- Callot, peintre et graveur français
- Picart, graveur français
- Guillot, graveur
- Moreau le Jeune, graveur
- Daumier, graveur humoristique
- Pierre Forget, Maitre Graveur & Professeur de gravure à l'École Estienne